Et si les Islandais étaient les nouveaux rois du Street Art ?

Complètement absent de l’Islande il y a encore quelques années, le street art commence à se faire une place sur les murs de Reykjavik, avec des initiatives comme le festival Wall Poetry.
En Islande, le street art est différent : il explore un univers mystérieux, plus poétique que contestataire. Le street art, en France comme ailleurs, est perçu par certain comme un art à proprement parler. Pour d’autres, il ne fait que détériorer le visage de la cité. En Islande, et plus particulièrement à Reykjavik, le street art a su conquérir le cœur de la population, de la municipalité et des touristes. A tel point que les fresques sont désormais autorisées, voir commandées par la ville ou par des particuliers.

Les graffeurs ont un bel avenir devant eux dans cette ville. Voici donc une sélection des œuvres que propose Reykjavik avec de superbes murals réalisés par D*Face, Evoca 1, Deih, Telmo Miel, Ino, Elle, Caratoes ou encore Ylja.

Orrlando

Orrlando Magazine est le magazine en ligne officiel de la plateforme de booking d'artiste orrlando.

Related posts